Histoire de la commune de Neuvy 03 Allier

Histoire de la commune

Neuvy est connu comme Novo Vico en 1250, du latin Novus Vicus soit nouveau bourg.

Après diverses évolutions, dont Saint Hilaire de Neufvy, l’église de Neuvy étant alors dédiée à Saint Hilaire, ce fut enfin Neuvy-lès-Moulins attesté en 1737, lès signifiant près de.

Cependant, la commune de Neuvy était habitée depuis la préhistoire, comme en témoignent divers objets retrouvés dans son sol (silex taillés, outils de l’âge de fer, tumulus (l’un fouillé en 1904). Il en fut de même ensuite, avant et après la conquête de Jules César. Plusieurs voies romaines traversaient la commune et servirent jusqu’à la construction des routes actuelles vers Souvigny, Bourbon l’Archambault et Lurcy Lévis.

Au Moyen Age, une dizaine de châteaux transformés depuis en gentilhommières couvraient la commune. L’histoire détaillée de ces châteaux et de leurs propriétaires est compilée dans « Histoire de Neuvy et de ses gentilhommières » de Monsieur Chardeville publié en 1924. Les registres paroissiaux, compilés eux aussi par Chardeville, notent de nombreux décès de jeunes enfants de la bourgeoisie de Moulins sans doute en nourrice à Neuvy, particulièrement au XVIIIème siècle, la mortalité infantile demeurant élevée.

A noter qu’une deuxième partie de ce même ouvrage est consacré à la Première Guerre mondiale et ses conséquences à Neuvy

Au cours de la seconde guerre mondiale, Neuvy en tant que commune proche de la ligne de démarcation, joua un rôle non négligeable, ses habitants bénéficiant de laisser-passer pour travailler à Moulins ou y apporter des produits de l’agriculture. Hélas, Neuvy fut endeuillé par la mort de quatre jeunes gens fusillés par une colonne allemande faisant retraite en Septembre 1944 (monument route de Saint Menoux).

Depuis, après la construction du premier lotissement communal de 150 maisons dans les années 1970, la commune n’a cessé de se développer. Elle est intégrée maintenant à la Communauté d’Agglomération de Moulins.