Foyers d'influenza aviaire H5N8 confinement des élevages

Bul 0614 C2
Le vendredi 9 décembre 2016
À la suite de la découverte de plusieurs foyers d’influenza aviaire hautement pathogène H5N8 dans plusieurs départements métropolitains, le ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt a décidé de relever le niveau de risque vis-à-vis de la maladie au niveau “élevé” sur l’ensemble du territoire national. Ce choix a également été motivé par l’évolution rapide de la situation sanitaire en France et dans plusieurs pays d’Europe et par la dynamique de propagation du virus.
Aucun cas humain mettant en cause ce virus n’a été décrit à ce jour mais compte tenu de sa contagiosité chez les animaux, M. Pascal SANJUAN, Préfet de l’Allier demande la mise en place de mesures de protection renforcées : • obligation, sans dérogation possible, de confinement des élevages non-commerciaux (basse-cours, volières extérieures d’oiseaux d’ornement, élevages de columbiformes) ou la pose de filets afin d’empêcher tout contact entre les oiseaux domestiques et les oiseaux sauvages. • surveiller de façon quotidienne l’état de santé et la mortalité des oiseaux détenus pour déceler l’apparition des premiers symptômes d’une maladie grave (mortalité anormale, chute de ponte, de la consommation d’eau ou d’aliment, etc) ou la présence de cadavres d’oiseaux sauvages ou captifs, • déclarer immédiatement à un vétérinaire sanitaire tout comportement anormal et inexpliqué des oiseaux ou tout signe de maladie grave ou de mortalité anormale, • ne pas utiliser d’eau de surface pour le nettoyage des bâtiments et des matériels d’élevage ainsi que pour l’abreuvement des oiseaux (sauf si cette eau a été traitée au préalable pour assurer l’inactivation d’un éventuel virus)